INSCRIPTION
CONNEXION
 
 
 
 

Ouverture le 4 avril d'un Ludopole géant à la Confluence


Odile Perino, présidente du Ludopole, au côté de Gérard Collomb, maire de Lyon.
Décidément, au fur et à mesure que l'on se rapproche de la date d'inauguration du Pôle de commerces et de loisirs de La Confluence à Lyon (le 4 avril), le voile se lève sur le contenu du concept, révélant des surprises. Ce centre commercial nouvelle génération est bien en passe de renouveler la loi du genre. Tel est l'objectif affiché par son promoteur et gestionnaire, le leader européen des centres commerciaux, Unibail-Rodamco.

On sait déjà que la librairie Decitre utilisera ce nouveau site pour lancer, sur 2 600 m2, son nouveau concept autour du livre numérique.

Mais ce sont les loisirs et surtout les jeux qui devraient amener la plus forte dose d'originalité, mêlant autour du business des jeux, une forte dose ludique, mais aussi de la recherche.

Le poids lourd côté business sera le distributeur français de jeux, Joué Club. Il ouvrira sur 2 600 m2 son premier « Village » en Rhône-Alpes et son plus grand magasin. Un concept qui n'a été pour l'heure testé qu'à Paris et Lille. L'équivalent pour les jeux de ce qu'est l'AppleStore pour l'informatique.

A côté de cet immense Village de jeux, le centre européen des loisirs ludiques, baptisé « Ludopole » s'étendra, lui, sur 1 800 m2. Il sortira des normes car il rassemblera sous un même toit, une association, une Scop, ainsi que deux sociétés privées.

Le cœur de ce Ludopole sera une association auparavant installée quai Perrache sur 200 m2, « quai des Ludes » qui pourra cette fois se déployer sur une beaucoup plus grande surface. Sa présidente, Odile Perino, décrit : « On trouvera des jeux pour tous les âges, bébés et adulte compris qui pourront piocher dans 10 000 jeux ou jouets, mais aussi deux espaces de jeux vidéo, un bar à jeux, une programmation d'animations ludiques toute l'année... »

Un centre de formation unique en Europe (FM2J), organisé en coopérative (Scop) et formant chaque année près de 2 000 professionnels du jeu et des ludothécaires, aura également sa place au sein de ce centre européen du jeu.

Enfin deux magasins de jeux de 50 m2 chacun compléteront cet ensemble : « Jeux Descartes », spécialisé dans la robotique et les jeux scientifiques et « Le Grenier aux jouets », proposant, lui des jeux plus classiques, originaux, provenant de France et d'Europe.

Ce nouveau site devrait attirer les Lyonnais, mais aussi des touristes. Ses promoteurs tablent sur 60 000 visites chaque année. Il devrait constituer une des principales locomotives du centre commercial de la Confluence.
Posté le 13/03/2012 par

À lire aussi

Envoyer à des amis
Envoyer par Sms

Vous trouvez que cet article est intéressant ?
Faites-le savoir !

l'article les intéresse
Cet article est intéressant ? Faites-le savoir !